C+, le mouvement citoyen de rassemblement pour Charleroi

C+, le nouveau mouvement de rassemblement pour Charleroi, nourrit le projet audacieux de penser l’avenir de notre métropole autrement.

C+, c’est la volonté d’un groupe de citoyens désireux de gérer Charleroi en s’inscrivant dans une dynamique de participation citoyenne au départ d’une page blanche.

C+, c’est la rédaction d’un programme ambitieux et réaliste au départ des idées récoltées chaque semaine depuis février au cours de réunions citoyennes.

C+, c’est la volonté d’aller au-delà des clivages politiques traditionnels et de proposer une alternative crédible aux Carolos.

00

Jours


00

Heures


00

Minutes


00

Secondes


avant les élections communales

Découvrez nos 55 propositions pour Charleroi

Notre programme
 

DES CITOYENS ENGAGÉS

Il y a plusieurs mois, quelques citoyens carolos ont décidé de prendre la route pour un nouvel horizon : l’envie de construire un projet politique innovant pour Charleroi, et de le construire autrement.

Généralement, dans une grande ville comme Charleroi, toutes les grandes listes électorales se présentent sous les couleurs de partis politiques classiques.

Mais le monde change...


Tous nos candidats

FOIRE AUX QUESTIONS

Elections communales 2018

1Qui peut voter ?

Pour participer à l’élection des conseillers communaux et provinciaux, vous devez :

  • avoir 18 ans au plus tard le jour de l'élection
  • être inscrit au registre de population de votre commune au plus tard le 31 juillet de l'année de l'élection communale
  • jouir de vos droits civils et politiques c'est-à-dire ne pas être suspendu ou exclu du droit de vote le jour de l'élection

Les ressortissants européens et non-européens ont également le droit de voter mais uniquement pour l’élection communale.

2Suis-je obligé de voter ?

Oui, le vote est obligatoire en Belgique. Cette obligation s’applique de la même manière aux ressortissants non belges qui se sont inscrits pour voter aux élections communales.

3Que doivent faire les électeurs qui sont en voyage le jour de l’élection ?

Ils ont la faculté de donner procuration à un autre électeur. S’ils n’ont pas eu le temps ou l’occasion, ils doivent s’adresser au juge de paix étant donné que c'est lui qui évalue les motifs d'abstention le jour du vote.

4Quelles sont les sanctions si vous ne remplissez pas cette obligation de vote ?

Si vos excuses ne sont pas admises par le Procureur du Roi, vous serez appelé par simple avertissement devant le Tribunal de police. Ce dernier statuera après avoir entendu le Ministère public et sans appel possible.

Une première absence non justifiée sera punie d'une réprimande ou d'une amende de 5 à 10 euros. Si vous vous soustrayez plusieurs fois de suite à l’obligation de vote, une amende entre 10 et 25 euros vous sera réclamée.

Si votre absence non justifiée se produit au moins quatre fois dans un délai de quinze années, vous serez rayé des registres électoraux pour dix ans. De plus, pendant cette période, vous ne pourrez recevoir aucune nomination, promotion, distinction d'une autorité publique.

5Comment voter ?

En Belgique, le vote est un devoir citoyen obligatoire pour tous (ceci vaut également pour les étrangers qui se sont inscrits au préalable à l’élection). En Wallonie, toutes les communes voteront sur papier pour élire les nouveaux mandataires communaux et provinciaux à l’exception des neuf communes de la Communauté germanophone où l’on votera sur ordinateur.

Entre 8h00 et 13h00, vous devrez vous présenter au bureau de vote, muni de votre carte d’identité et de votre convocation. Les électeurs européens et non-européens recevront une convocation de couleur bleue. Les électeurs de nationalité belge recevront 2 bulletins de vote différents et estampillés au verso d’un timbre portant la date de l’élection ainsi que la mention de la commune :

  • l’un de couleur blanche pour les élections communales
  • l’autre de couleur verte pour les élections provinciales

Les électeurs étrangers, qui se seront inscrits au préalable recevront un seul bulletin de vote de couleur blanche. En effet, seuls les électeurs belges ont le droit de vote aux élections provinciales. Ensuite, vous pouvez vous rendre directement dans un des isoloirs libres afin d’émettre votre vote. Pour être valable, votre vote doit être émis sur une seule et même liste.

3 possibilités s’offrent à vous :
  • soit vous votez pour une liste en rougissant la case de tête située en dessous du nom du parti
  • soit vous votez pour un ou plusieurs candidats d’une même liste en rougissant la case à côté du nom du candidat de votre choix
  • soit vous votez pour une liste et un ou plusieurs candidats de cette liste en rougissant la case de tête située sous le nom du parti de votre choix et des cases à côté du nom des candidats de votre choix. Attention, dans ce cas, le vote pour la liste ne compte plus. Seuls les votes de préférence en faveur des candidats sont pris en compte
Important !

Le décret du 9 mars 2017 supprime l’effet dévolutif de la case de tête. Désormais, les votes en case de tête ne constitueront plus un « pot » dont la moitié était répartie entre les candidats pour atteindre le chiffre d’éligibilité. Ils sont désormais comptabilisés uniquement pour déterminer le nombre d'élus auxquels cette liste a droit.