Prestation de serment des élus C+

LES 4 ÉLUS C+ ONT PRÊTÉ SERMENT !

C+, le mouvement citoyen pour Charleroi lancé en février dernier, a fait officiellement son entrée au Conseil communal de Charleroi, ce lundi 03 décembre 2018.

Avec 4 élus à l’issue du scrutin communal du 14 octobre dernier, le groupe C+ compte désormais 3 conseillers communaux (Mohamed Fekrioui, Krystel Ballau et Anne-Sophie Deffense) et un échevin (Eric Goffart). Le groupe C+ est fier de cette parité femmes – hommes et de voir émerger deux élues issues de la société civile.

Suite aux négociations entamées au lendemain des élections, le groupe C+ a décidé de prendre ses responsabilités et de former une majorité aux côtés des partenaires PS et Ecolo. Le pacte de majorité a été avalisé le 12 novembre dernier, date à laquelle le nouveau casting du collège communal a été dévoilé avec Eric Goffart comme 2e Echevin.

« C+ est devenu, en l’espace de quelques mois, un groupe politique qui a réussi à se démarquer dans le paysage politique carolo. Les 55 propositions définies par le groupe C+ au cours de la campagne ont pesé de manière prépondérante dans le projet de ville qui servira de base aux politiques qui seront menées lors de la législature 2018-2024», explique Eric Goffart.

Il poursuit : « Nous avons obtenu également la création de deux nouvelles compétences, à savoir les Entreprises et Indépendants et le Développement numérique, que j’endosserai comme Echevin. Enfin, en matière sociale, nous avons obtenu un accord de principe sur le redéploiement des antennes locales du CPAS. .Que ce soit au sein du Conseil communal ou du Collège, notre équipe est bien décidée à contribuer à la construction d’un avenir meilleur pour tous les Carolos ».

TROIS CONSEILLERS COMMUNAUX

Parmi nos trois conseillers communaux, nous retrouvons l’échevin sortant Mohamed Fekrioui qui sera par ailleurs chef de groupe C+. Ce sont des fonctions qu’il connait bien puisqu’il a été conseiller de 2006 et chef de groupe de 2012 à 2014 avant d’endosser l’écharpe scabinale. A 48 ans, Mohamed Fekrioui est enseignant dans un établissement scolaire de Charleroi. « Durant la législature à venir, tout en restant attentif à l’ensemble des projets menés par la Ville en ma qualité de chef de groupe C+, je veillerai plus particulièrement à rendre Charleroi accessible à tous et pour tous ».

Pour l’accompagner sur le banc des conseillers, Mohamed pourra compter sur Krystel Ballau et Anne-Sophie Deffense. La première est connue pour sa carrière sur les terrains de basket, qui a pris part à une finale de Coupe d’Europe en 2015. Forte d’un parcours de plus de 20 ans dans le basket de haut niveau, l’actuelle capitaine des Spirou Ladies, est particulièrement attentive au développement du sport pour tous au sein de sa Ville.

Bien au-delà de ses activités sportives, Krystel Ballau exerce au quotidien des fonctions de directrice dans le secteur de l’économie sociale. Titulaire d’un Master en Sciences économiques de l’Université de Mons, elle s’engage depuis 9 ans dans le développement d’Entra, l’une des plus importantes entreprises de travail adapté de la région (plus de 850 travailleurs).

La défense d’une économie à visage humain constitue donc une priorité fondamentale pour Krystel, comme pour l’ensemble du mouvement C+.

C’est la première fois que la Marcinelloise se présentait à une élection et elle a été élue. « Mes priorités seront l’économie sociale, l’équité dans la répartition des budgets concernant le sport et la propreté de notre ville ».

A ses côtés, on retrouve la Mont-sur-Marchiennoise Anne-Sophie Deffense. Diplômée en droit et en notariat de l’UCL, Anne-Sophie Deffense a travaillé comme assistante parlementaire au Parlement bruxellois de 2004 à 2005 avant de devenir assistante parlementaire au Sénat de 2005 à 2009. Inscrite au barreau de Bruxelles, cette toute jeune quadragénaire a développé au cours des dernières années son propre cabinet d’avocat et de médiatrice familiale.

Tout son engagement et sa carrière professionnelle ont été animés par l’espoir qu’elle pourrait également « participer au changement » en mettant sa connaissance du droit au service des citoyens.

« En tant que conseillère communale, j’entends défendre les axes suivants : l’emploi, l’environnement (transition énergétique), l’action sociale, la transparence des mandats publics, l’éthique des finances publiques et l’égalité entre les hommes et les femmes ».

UN ÉCHEVIN DES TRAVAUX PUBLICS, DES ENTREPRISES, DES INDÉPENDANTS ET DU DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE

« Après 6 années de mandature passionnante au service des Carolos, j’ai le plaisir de pouvoir poursuivre mon engagement en tant qu’Echevin. J’entends mettre mon énergie en vue de développer deux axes fondamentaux : d’une part, en poursuivant l’amélioration du cadre de vie en investissant dans les quartiers ; d’autre part, en activant tous les leviers communaux pour faire de Charleroi un territoire favorable à l’investissement et au développement économique, créateur de richesse et d’emploi pour notre région », précise Eric Goffart.

UN CONSEILLER DE L’ACTION SOCIALE

Ce lundi 3 décembre, Tanguy Luambua sera désigné comme conseiller de l’Action sociale. Mohamed Kadim sera, quant à lui, le futur président de la nouvelle structure « Charleroi Participation ». Ces six mandataires présenteront le 13 décembre prochain à 20h00 à Monceau-fontaines, les lignes de force du projet de ville. Par ailleurs, ce sera aussi l’occasion pour Eric Goffart de présenter le programme des activités de C+ au cours de 2019. Cette soirée est ouverte à tous.